Paris : une enquête ouverte après la "disparition inquiétante" d'une étudiante sénégalaise du lycée Louis-le-Grand

La jeune femme, brillante élève, est absente depuis la rentrée du 4 janvier. Un membre de l’ambassade du Sénégal a porté plainte, selon les informations de franceinfo.

Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
Photo diffusée par le Consulat du Sénégal en France de Diary Sow, étudiant sénégalaise en France. (CAPTURE D'ÉCRAN)

Une enquête pour "disparition inquiétante" a été ouverte, après la disparition d’une jeune étudiante sénégalaise de 20 ans, a appris franceinfo lundi 11 janvier par le parquet de Paris. L’enquête a été confiée à la brigade de répression de la délinquance contre la personne. La jeune femme, Diary Sow, était absente lors de la rentrée le 4 janvier au sein de son établissement, le lycée Louis-le-Grand, à Paris, où elle est étudiante en classe préparatoire scientifique.

Diary Sow avait reçu le prix de "meilleure étudiante" du Sénégal en 2018-2019. "C'est une jeune femme ultra sérieuse, qui était même dans l’écriture de son deuxième roman. Elle n’est pas rentrée à Dakar pour les fêtes", indique une source diplomatique à franceinfo. Elle n'était pas non plus dans la résidence étudiante où elle vit, dans le 13e arrondissement de Paris.

L’établissement a prévenu le service de gestion des étudiants sénégalais à l’étranger jeudi 7 janvier, selon les informations de franceinfo. Un membre de l’ambassade du Sénégal a porté plainte, indique une source diplomatique. Le consulat du Sénégal a lancé un appel a témoins sur les réseaux sociaux, décrivant la jeune femme, "de corpulence mince", qui "mesure 1,72 mètre et a les yeux marron foncé". Cet appel à témoins a notamment été relayé par l’acteur Omar Sy. Dans un communiqué, l'ambassade du Sénégal à Paris dit espérer "retrouver saine et sauve [sa] compatriote".

Des étudiants se sont également réunis et mobilisés pour tenter de la retrouver. Certains ont distribué des avis de recherche avec sa photo, dimanche, dans le 13e arrondissement de Paris. Sur les réseaux sociaux, la mobilisation est également très importante, avec la création du mot-dièse "#retrouvonsdiarysow" et l'appel à changer sa photo de profil pour mettre celle de l'étudiante.

"Pour le moment, il n’y a aucune nouvelle venant de nos autorités. Il est donc temps de tirer la sonnette d’alarme", tweete ainsi FondantAuChocolat qui a changé son profil twitter en mettant la photo de la jeune disparue. Cette utilisatrice de Twitter appelle à "une solidarité virtuelle" lundi soir pour alerter l’opinion en postant sur son profil, une photo de Diary Sow.

Plusieurs associations dont l'association des étudiants sénégalais en France ont créé un comité pour mener de nouvelles actions dans la semaine.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.