Toulouse : à l'université Jean-Jaurès, l'heure au grand nettoyage

À Toulouse (Haute-Garonne), après l'évacuation des grévistes bloqueurs, c'est le grand nettoyage à la faculté Jean-Jaurès. La direction de l'université fait appel à toutes les bonnes volontés. Après sept semaines de cours annulés, la reprise est prévue le 22 mai.

FRANCE 3

Depuis l'évacuation de la fac mercredi 9 mai, une vingtaine de personnes, enseignants ou agents, s'active chaque jour pour remettre en ordre ce qui peut l'être. En premier lieu : enlever les barrages. Le gros du travail consiste à trier et à remettre les tables et les chaises dans les salles de cours.

Un besoin de tourner la page

La faculté est fermée jusqu'à nouvel ordre, mais la date du 22 mai a été avancée pour une reprise des cours. Dans cette hâte à voir rouvrir l'université, on sent un certain besoin de tourner la page. Pour l'instant, pas question de toucher à l'Arche et à l'Accueil, les deux bâtiments investis par les bloqueurs. Un état des lieux officiel n'a pas encore été effectué ; impossible donc de confirmer ou infirmer le chiffre de 400 000 € de dégâts avancé par l'université mercredi 9 mai, mais une réouverture à court terme de ces espaces ne semble pas envisagée.

Le JT
Les autres sujets du JT
Un bâtiment de l\'université de Toulouse (Haute-Garonne), occupé par des étudiants, le 30 avril 2018.
Un bâtiment de l'université de Toulouse (Haute-Garonne), occupé par des étudiants, le 30 avril 2018. (MAXPPP)