La gronde dans les universités s'étend

Dans les universités, les blocages s'étendent face à la nouvelle loi sur l'orientation des étudiants. L'idée d'une convergence des luttes avec les cheminots fait son chemin.

Voir la vidéo
France 3

Les étudiants de Paris IV Clignancourt ont voté mardi 3 avril le blocage de la faculté pour protester contre la loi Vidal sur les modalités d'accès à l'université. Mais la loi Vidal n'est pas seule en cause. "On est dans une optique de convergence des luttes avec les cheminots, les hôpitaux, les fonctionnaires, les salariés de Carrefour et Air France qui sont en train de nous rejoindre", explique une étudiante.

La convergence prend forme

Une convergence qui se met déjà en place dans les cortèges de manifestants. Ce mercredi matin à Clermont-Ferrand, des dizaines d'étudiants sont venus les cheminots en grève et dire stop aux réformes. En Assemblée générale, les étudiants auvergnats ont attaqué sévèrement l'action du gouvernement. Il y a déjà plus d'une dizaine d'universités sont touchées par les blocages et le mouvement étudiant continue de s'étendre.

Le JT
Les autres sujets du JT
Une entrée d\'université bloquée. (Photo d\'illustration)
Une entrée d'université bloquée. (Photo d'illustration) (KENZO TRIBOUILLARD / AFP)