Cet article date de plus de six ans.

Le quotidien d'une cité universitaire

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 4 min.
Le quotidien d'une cité universitaire
FRANCE 3
Article rédigé par
France Télévisions

Une équipe de France 3 s'est intéressée à la vie au coeur de la cité U de Poitiers. Rencontre avec Emma, nouvelle arrivée ici.

Les placés en cités U sont moins nombreuses alors que de plus en plus d'étudiants font le choix de la fac. A l'université de Poitiers (Vienne), Emma fait partie des nouveaux arrivants. La jeune femme débarque de La Réunion pour suivre des études d'économie.

"On se sent à l'intérieur d'une petite bulle, ni fermée, ni ouverte", dit-elle à propos de la cité universitaire. Son logement de 9m² est "un peu petit" mais elle le trouve "pas mal organisé". "C'est totalement correct", assure celle qui débourse 231 euros par mois. Louis a eu moins de chance : il n'a pu avoir une des 3 000 chambres de la cité U et est sur liste d'attente.

"Un changement énorme"

Le midi, Emma déjeune au restaurant universitaire, où l'on sert 7 000 repas chaque jour. Les cuistots sont formés aux dernières avancées en matière d'art de la cuisine. La formule entrée+plat+dessert coûte 3,25 euros, soit le tarif standard.

Le soir, Emma utilise la cuisine collective de son étage. C'est l'occasion de rencontrer les autres locataires et d'évoluer. "Prendre de l'indépendance et devoir se débrouiller seule, c'est un changement énorme. Il n'y a plus papa-maman derrière", conclut-elle avec le sourire.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Education

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.