La langue française comporte 10% d'anglicismes

Faire le buzz, acheter une voiture low cost, être has been... Ces anglicismes font partie de notre vocabulaire. Neuf Français sur dix avouent même les employer au quotidien.

France 2

Si vous n'êtes pas trop overbooké, faites un break et regardez ce clip très fun du Conseil supérieur de l'audiovisuel (CSA) pour dire stop aux anglicismes. Apparus dans les années 1950, ils sont devenus incontournables. Selon un sondage dévoilé ce mercredi 16 mars par Le Parisien à l'occasion de la 21e Semaine de la langue française, nous sommes 90% à utiliser ces mots venus d'outre-Manche ou d'outre-Atlantique.

Le buzz fait un flop

Ils boostent la langue française ou la dégradent. Quel que soit le point de vue, les anglicismes représenteraient aujourd'hui 10% de notre vocabulaire. Dans le top 10, relever le challenge, voyager low cost ou faire un flop. Et parmi les expressions que les Frenchies détestent le plus, être has been, investiguer en profondeur ou faire le buzz.

Le JT
Les autres sujets du JT