Cet article date de plus de douze ans.

La fessée augmente le risque de problèmes mentaux, selon une étude

Article rédigé par Grégoire Lecalot
Radio France
Publié Mis à jour
Franceinfo (Franceinfo)

Selon une étude menée par une équipe de chercheurs canadiens, avoir reçu des fessées pendant son enfance augmente de 2 à 7% le risque de souffrir de problèmes psychologiques ou comportementaux. L'étude a été menée auprès de 653 adultes et elle porte sur des châtiments corporels légers, qui ne laissent ni bleus ni blessures. Elle ne porte pas non plus sur les sévices sexuels. De précédentes recherches avaient démontré une corrélation entre sévices corporels pendant l'enfance et risque psychologique, mais elles portaient sur des châtiments plus lourds.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.