Éducation : lutter contre le non-remplacement des professeurs

Quel parent d'élève n'a pas râlé contre l'absence d'un enseignant non remplacé en collège ou en lycée ? La ministre de l'Éducation nationale présente un plan pour mieux y faire face.

France 2

Dans les écoles, les collèges et les lycées, depuis la rentrée, et selon le compteur d'une association de parents d'élèves, l'équivalent de 5 000 journées de cours n'a pas été remplacé. En sixième, Noé et Nicolas ont déjà perdu 27 heures de cours de mathématiques, six semaines qu'ils n'ont pas de professeur. Alors tous les samedis matin à tour de rôle, leurs parents leur donnent des cours à la maison.

Des mesures pour lutter contre l'absence

Trois classes de leur collège Rabelais de Meudon (Hauts-de-Seine) sont dans la même situation. Les parents ont écrit au rectorat de Versailles, ils ont eux-mêmes cherché un remplaçant : sans succès. Alors pour remplacer plus rapidement les professeurs absents, le ministère de l'Éducation va prendre des mesures. Dans le primaire, un enseignant remplaçant intervenait à 20 km à la ronde, désormais ce sera dans tout le département.

Le JT
Les autres sujets du JT
L\'école Aliénor d\'Aquitaine de Cadaujac (Gironde), où exerçait le directeur d\'école condamné pour détention d\'images pédopornographiques, le 4 novembre 2014.
L'école Aliénor d'Aquitaine de Cadaujac (Gironde), où exerçait le directeur d'école condamné pour détention d'images pédopornographiques, le 4 novembre 2014. (MEHDI FEDOUACH / AFP)