Bébés prématurés : vers un allongement du congé paternité ?

Une proposition de loi, soutenue par plusieurs associations, propose d'allonger le congé paternité en cas d'hospitalisation du nouveau-né. Actuellement tout repose sur la mère, qui peut allonger son congé maternité.

FRANCE 3

Angela est née avant l'heure, à six mois de grossesse de sa maman. Cela fait sept semaines qu'elle est dans cette couveuse, où elle poursuit sa croissance. Chaque jour elle prend du poids, et pèse aujourd'hui 1,7 kilo. Choyée par sa maman, mais aussi par son papa qui vient la voir tous les jours, attentif à chacun de ses progrès. Le père d'Angela a aussi trois autres enfants. Pour être auprès d'elle, il jongle entre la maison et l'hôpital. Travailleur indépendant, il a pu mettre son activité de côté.

Un congé paternité de onze jours en France

"Si je n'avais pas pu décrocher, je n'aurais pas réussi à avoir le lien que j'ai aujourd'hui avec Angela", explique Bertrand Bossard. En France, le congé paternité est de onze jours. Pour les médecins, allonger cette période en cas d'hospitalisation des nouveau-nés aurait un double intérêt : soulager la maman, souvent fatiguée, et aider au développement du bébé. Pour le docteur Alice Frerot, chef de clinique en néonatologie à l'hôpital Robert Debré AP-HP, "concernant le lien qui se crée entre les parents et les enfants, il n'y a maintenant pas beaucoup de doute sur le fait que la présence du papa est importante".

Le JT
Les autres sujets du JT
Naissance d\'un bébé dans une maternité de Lanzhou (Chine).
Naissance d'un bébé dans une maternité de Lanzhou (Chine). (CHEN BIN / XINHUA)