Arras : une enseignante accusée d'avoir laissé une écolière seule dans la rue

Les parents de la fillette de 6 ans ont porté plainte. Une enquête est en cours.

Capture d\'écran de l\'entrée de l\'école élémentaire Paul-Bert d\'Arras (Pas-de-Calais), sur Google Street View.
Capture d'écran de l'entrée de l'école élémentaire Paul-Bert d'Arras (Pas-de-Calais), sur Google Street View. (GOOGLE STREET VIEW / FRANCETV INFO)

Une fillette de 6 ans se serait retrouvée seule, sans surveillance, sur le trottoir de son école à Arras (Pas-de-Calais), raconte La Voix du Nord, jeudi 6 février. Ses parents accusent la maîtresse d'avoir laissé l'écolière dans la rue, parce qu'ils avaient "dix minutes de retard" pour venir la chercher. Ils ont porté plainte. Une enquête est ouverte.

Le parquet d'Arras relate les faits, qui remontent à lundi 3 février. "La maîtresse a appelé la maman, qui a dit que le beau-père arrivait, qu'il avait dix minutes de retard, et elle a dit qu'elle n'attendrait pas. Quand le compagnon est arrivé, l'enfant était tout seul devant l'école." Ensuite, "les parents sont venus déposer plainte au commissariat d'Arras en expliquant que le compagnon de la dame devait reprendre cette enfant de 6 ans, mais aussi leur bébé chez la nourrice, qu'il avait eu un petit problème chez la nourrice, donc il était en retard."

Le parquet estime que, si les faits sont avérés, "professionnellement, c'est une faute". "Toute personne à qui est remis un enfant doit le remettre à un représentant légal", ajoute-t-il. "Même les commissariats de police, quand ils ont de grands adolescents en fin de garde à vue, ne les remettent pas dans la rue seuls." Et il conclut : "Si l'enfant s'était fait écraser, l'Etat engageait sa responsabilité."