Rentrée 2021 : des étudiants privés de master

Publié
Durée de la vidéo : 2 min.
Rentrée 2021 : des étudiants privés de master
franceinfo
Article rédigé par
M.Arribe, N.Lambert, F.Simoes, P-M de la Foata - franceinfo
France Télévisions

Ils ont obtenu une licence, parfois même avec une mention, et pourtant il est impossible pour eux de trouver une place en master. Cette année, des milliers d'étudiants se retrouvent sur le carreau. 

Jacob Modolo est étudiant. Il a validé sa licence de droit avec mention. Et pourtant, il essuie refus sur refus. Il n'a été admis dans aucun des dix masters auxquels il a postulé. "Mon projet professionnel passe par, au minimum, quatre années d'études supérieures, et ces quatre années c'est forcément un Master 1 dans le domaine du droit", explique Jacob Modolo. Et il n'est pas le seul diplômé avec un bon dossier à se retrouver dans cette situation.      

"On se sent impuissant"  

Le droit est l'un des domaines les plus touchés cette année. À l'université d'Amiens (Somme), il n'y a que 206 places en master, pour plus de 3 200 demandes. Une situation que ne comprend pas Mathilde Garcia, étudiante. "J'ai toujours étudié, j'ai tout validé, je n'ai jamais redoublé, je ne suis jamais allée au rattrapage (...). On se sent impuissant, on ne gère rien, la situation est tellement floue", déplore-t-elle. Il lui reste un dernier espoir : deux masters l'ont placée sur liste d'attente. Le vice-président de l'Université d'Amiens appelle à la patience, mais admet qu'il n'y aura pas assez de places. 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Admission post-bac

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.