Cet article date de plus de trois ans.

Propos sexistes et misogynes : un eurodéputé socialiste veut imposer des sanctions

Publié
Durée de la vidéo : 2 min.
brut-deputefemmes-0630-v1web
Article rédigé par
France Télévisions

En commission au Parlement européen, Édouard Martin, eurodéputé socialiste, a indiqué vouloir imposer des sanctions en cas de propos sexistes, misogynes et non-égalitaires.

"Le monde éduqué, le monde instruit, le monde cultivé, est aussi sexiste et misogyne que n’importe quel être humain", a souligné Édouard Martin, eurodéputé socialiste, lors d’une réunion de la commission des Droits de la femme et de l’égalité des genres le 26 juin dernier.

Lors d’une séance traitant de l’égalité entre hommes et femmes dans le secteur des médias dans l’UE, le député du Parti Socialiste a dénoncé le traitement subi par les femmes à la télévision.

"Tout le monde a remarqué, même mon gamin a remarqué il y a déjà des années, souvent il me dit : ‘t’as remarqué papa dans les talk-shows, dans le public, les premières rangées c’est toujours des jeunes filles jolies, souriantes et si possible avec un décolleté.’ Vous voyez, ça commence par là, le sexisme et la misogynie", a ajouté Édouard Martin. 

Des propos sanctionnables

Selon Édouard Martin, aujourd’hui les femmes sont parfois traitées comme "une marchandise", "un produit de vente" à la télévision. Il poursuit en insistant sur le fait que le CSA ne se saisit pas de cette problématique. L’eurodéputé en a aussi profité pour dénoncer certains propos tenus par des personnalités politiques françaises.

Pour Édouard Martin, les propos sexistes, misogynes et non-égalitaires ne doivent plus rester impunis. "Je suis d’avis maintenant, à ce qu’il y ait des sanctions automatiques", a-t-il indiqué.

 

 

 

 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.