Les Françaises appelées à arrêter de travailler jusqu'à la fin 2016

Face aux inégalités salariales entre les hommes et les femmes, une mobilisation organisée sur les réseaux sociaux invite les Françaises à cesser de travailler à 16h34 ce lundi 7 novembre.

France 2

À 16h34 ce lundi, les Françaises sont invitées à poser leur stylo et éteindre leur ordinateur. Des associations féministes l'ont calculé. Elles travailleront bénévolement jusqu'à la fin de l'année. Avec en moyenne 15% de salaires en moins par rapport aux hommes, les femmes travailleraient 38 jours par an sans être payées. Sur Twitter, des collectifs appellent à se mobiliser. "C'est très bien et je soutiens ce mouvement", confie un Parisien ce lundi matin au micro de France 2.

Écart de 16,7% en Europe

Le mouvement a été enclenché en Islande dès la mi-octobre. Les Islandaises sont descendues dans la rue pour réclamer l'égalité salariale. En Europe, les femmes gagnent en moyenne 16,7% de moins que les hommes. L'écart se creuse à 22,2% en Allemagne et tombe à 5,2% en Italie. Des manifestations sont prévues ce lundi après-midi à Paris pour une prise de conscience collective.

Le JT
Les autres sujets du JT