La première Femen de Tunisie a disparu

A 19 ans, "Amina Tyler" avait décidé de publier une photo d'elle seins nus sur Facebook. Elle est injoignable depuis plusieurs jours. 

Capture d\'écran de la page Facebook de soutien à Amina Tyler, la première Femen tunisienne. 
Capture d'écran de la page Facebook de soutien à Amina Tyler, la première Femen tunisienne.  (FACEBOOK / FRANCETV INFO)

"Mon corps m’appartient, il n’est l’honneur de personne." Amina Tyler, 19 ans, avait écrit ces mots en arabe sur sa poitrine nue, avant de poster la photo sur Facebook. Elle avait également lancé, le 1er mars, la "Femen tunisian fan page". Vendredi 22 mars, plusieurs médias signalent sa disparition après un communiqué alarmiste des Femen elles-mêmes.  

"Nous craignons pour sa vie", écrivent les activistes féministes. Après avoir pris connaissance de menaces de mort à l'encontre de la jeune femme, elles "ont essayé de contacter la jeune Tunisienne, mais sans succès. Son téléphone est resté éteint", détaillent-elles. "Adel Almi, le très médiatisé président de l’Association centriste pour la sensibilisation et la réforme, a appelé à punir la jeune femme" et une personne qui se présente comme sa tante l'a reniée dans une vidéo virulente, raconte Libération

"On a reçu des messages comme quoi elle est avec sa famille, qu’elle va bien, mais on ne connaît pas ces gens qui nous les ont envoyés", explique au quotidien Inna Shevchenko, l'une des responsables des Femen.