Égalité salariale homme-femme : sanctionner les entreprises

En direct depuis Matignon, Anne Bourse revient sur les détails du plan du gouvernement pour assurer l'égalité salariale entre les femmes et les hommes.

France 3

Afin de garantir l'égalité salariale homme-femme, le gouvernement a présenté un plan qui prévoit des sanctions financières. Mais, frapper les entreprises au portefeuille, est-ce si nouveau que ça ? "Déjà en 2012, un décret prévoyait davantage de contrôles et de sanctions financières. Édouard Philippe reprend donc une partie de ces mesures avec une nouveauté : le déploiement d'un logiciel informatique dans les entreprises de plus de 250 salariés pour évaluer ces écarts de salaires entre les femmes et les hommes. Ils peuvent atteindre entre 9% et 30%", explique la journaliste Anne Bourse en direct de Matignon.

Pas de recette miracle ce soir

"Ce plan sera déployé à partir de 2019. Les sanctions financières, elles, n'interviendront pas avant 2022", précise-t-elle. "Si l'égalité homme-femme est l'une des grandes causes du quinquennat, ce soir il n'y a pas de recette miracle pour enrayer cette inégalité professionnelle", conclut la journaliste.

Le JT
Les autres sujets du JT
Employés de bureau dans les locaux de leur entreprise (illustration).
Employés de bureau dans les locaux de leur entreprise (illustration). (MAXPPP)