Congé parental : l’allongement à 28 jours acté

Le congé paternité va passer à 28 jours. La mesure sera dévoilée mercredi 23 septembre par Emmanuel Macron et entrera en vigueur en juillet prochain.

France 2

Emmanuel Macron doit annoncer l’allongement du congé paternité, mercredi 23 septembre. Les papas vont donc bientôt pouvoir profiter un peu plus longtemps de leurs bébés avant de reprendre le travail. Le congé paternité va doubler et passer de 14 à 28 jours. Sept jours supplémentaires seront accordés aux pères de jumeaux ou de triplés. Une partie de ce nouveau congé devrait être obligatoire, car actuellement, seulement 67% des pères y auraient recours.

500 millions d’euros

Un chiffre qui varie selon leur situation professionnelle. Ce sont les salariés en CDI qui en profitent le plus, alors que les demandeurs d’emplois ne sont qu’un sur dix à en bénéficier. L’objectif du gouvernement est donc de réduire ces inégalités salariales et d’encourager les pères à s’investir davantage dans le foyer familial pour une meilleure parité femmes-hommes. Cet allongement devrait coûter 500 millions d’euros à la Sécurité sociale. Les trois jours de congés de naissance resteront à la charge de l’employeur.

Le Haut Conseil de la famille et de l\'âge a rendu un rapport, le 26 février 2019, préconisant une réforme du congé parental en France. 
Le Haut Conseil de la famille et de l'âge a rendu un rapport, le 26 février 2019, préconisant une réforme du congé parental en France.  (LOIC VENANCE / AFP)