Au G7 pour l’égalité hommes-femmes, la piste d’un bouquet législatif des meilleures lois du monde

En amont du G7 cet été à Biarritz, se tient le G7 ministériel pour l'égalité hommes-femmes. Plus de 400 ONG militant pour les droits de femmes à travers le monde ont été invitées à se joindre aux réflexions. Parmi elles, celle d'appliquer au moins une législation parmi une sélection des meilleures lois du monde.

Marlène Schiappa, le 5 mars 2019, à l\'Assemblée nationale.
Marlène Schiappa, le 5 mars 2019, à l'Assemblée nationale. (AURELIEN MORISSARD / MAXPPP)

Un bouquet législatif des meilleures lois du monde pour l'égalité hommes-femmes : voilà une des pistes proposées par le G7 ministériel qui se tient jusqu'à ce soir, en amont du G7 cet été à Biarritz. Avec ses homologues, Marlène Schiappa, la secrétaire d'Etat à l'Egalité femmes-hommes entend proposer des moyens de lutter contre les violences sexistes et sexuelles, l'excision, et de garantir l'accès à l'éducation, avec une priorité en direction de l'Afrique.

Lutter contre les grossesses précoces

À travers le monde, réduire les inégalités entre hommes et femmes commence parfois par la lutte contre les grossesses précoces. En Côte d'Ivoire, l'an dernier, elles ont été plus de 4 000, parfois âgées de 9, 10 ou 11 ans à tomber enceintes alors qu'elles étaient scolarisées. Pour ces jeunes filles, cela marque généralement la fin de l'éducation, l'arrêt de la scolarité, une vie qui bascule. Car les droits des femmes passent par l'école.

Euphrasie Coulibaly, présidente du réseau des jeunes ambassadeurs pour la planification familiale en Côte d'Ivoire, compte bien profiter de la plateforme offerte par le G7 pour faire entendre ce combat. Un combat qu'elle entend pourtant replacer dans une perspective plus large. "Combien de pays du G7 ont une femme Premier ministre ? interroge-t-elle. Combien de pays du G7 ont un gouvernement qui respecte l’égalité entre hommes et femmes ?"

Je ne pense pas que les femmes capables d’occuper ces postes manquent. Je crois que la volonté est encore insuffisante…Euphrasie Coulibalyà franceinfo

 Les pays du G7 sont loin, effectivement de l'exemplarité. Un bouquet législatif des meilleures lois du monde pour l'égalité hommes-femmes sera donc proposé aux leaders du G7, qui devraient s'engager à mettre en oeuvre au minimum une de ces législations. L'occasion, peut-être, de montrer l'exemple...