Arabie Saoudite : l'engouement des femmes pour la conduite

Depuis une semaine, les femmes sont autorisées à conduire en Arabie Saoudite. Elles se ruent dans les universités, qui dispensent des cours de conduite.

Voir la vidéo
FRANCE 2

À Riyad (Arabie Saoudite), les femmes sont désormais autorisées à conduire. Pour apprendre les bases, elles doivent aller à l'université pour femmes. Simulateurs de conduites, questions sur le véhicule, l'intense formation est dispensée par une femme saoudienne qui a appris à conduire à l'étranger. Et pour l'instant, les femmes appréhendent le passage derrière le volant. "J'ai l'impression que c'est dangereux, j'ai peur d'avoir un accident", lance une Saoudienne, installée au volant d'un simulateur de conduite. "Je ne suis pas bonne. J'ai besoin de beaucoup de pratique. Mais j'y arriverai, j'ai besoin d'être indépendante", espère une autre femme.

" Je ne dépendrai de personne"

"Je vais enfin conduire ma propre voiture. Je pourrai m'organiser comme je veux, je ne dépendrai de personne", indique une autre femme, à qui il reste seulement deux heures de conduite à faire avant de passer l'examen. Certains hommes restent perplexes face à cette nouvelle donne. "Ma femme ne sait pas conduire. Et je ne pense pas qu'elle va apprendre", indique un homme. D'ici 2020, trois millions de Saoudiennes devraient obtenir leur permis de conduire.

Le JT
Les autres sujets du JT
Une femme conduit une voiture en Arabie Saoudit, le 24 juin 2018.
Une femme conduit une voiture en Arabie Saoudit, le 24 juin 2018. (FAYEZ NURELDINE / AFP)