Arabie saoudite : grande purge dans le royaume

Une purge sans précédent a eu lieu en Arabie saoudite. Dans la nuit du 4 au 5 novembre, onze princes, quatre ministres en exercice et plus d'une trentaine d'anciens hauts responsables ont été arrêtés. Que cherche le prince héritier Mohammed bin Salman, nouvel homme fort du royaume ?

France 2

Onze princes ont été arrêtés ce samedi 4 novembre en Arabie saoudite, en même temps que des dizaines de ministres anciennement ou actuellement en fonction. L'annonce a été faite en direct à la télévision saoudienne. Une purge sans précédent orchestrée par le nouvel homme fort du royaume : le prince héritier Mohammed bin Salman.

Vers une transformation politique et économique

À travers ces arrestations, Mohammed bin Salman dit vouloir lutter contre la corruption dans le pays. L'homme de 32 ans qui succèdera à son père veut changer l'image du pays. Le prince héritier s'est engagé dans un grand plan national de transformation politique et économique. Fin octobre, dans un discours historique, il a annoncé vouloir débarrasser le pays de l'islam rigoriste. Parallèlement, le prince veut en finir avec la dépendance au pétrole de son pays. L'or noir représente aujourd'hui 50% des richesses du royaume.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des fidèles prient devant la mosquée du Prophète, à Médine, en Arabie saoudite, le 10 juin 2016. 
Des fidèles prient devant la mosquée du Prophète, à Médine, en Arabie saoudite, le 10 juin 2016.  (BANDAR ASDANDANI / AFP)