Vaucluse : une insécurité grandissante à Cavaillon

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
Vaucluse : Cavaillon submergée face au manque de sécurité
FRANCE 2
Article rédigé par
A.Malesson, C.La Rocca, N.Thévenot - France 2
France Télévisions

À Cavaillon (Vaucluse), les habitants sont excédés par les violences liées au trafic de drogue. Ces affrontements ont également pour conséquence les fermetures et déménagements des services publics vers des quartiers plus calmes, rendant la vie des habitants encore plus compliquée.

C'est une discussion tendue qui attendait Gérard Daudet, le maire de Cavaillon (Vaucluse) vendredi 1er Octobre. Les habitants de la cité du Docteur Ayme étaient rassemblés pour échanger avec l'élu de la ville, afin de lui faire part de leurs craintes et de leur fatigue face aux violences dans le quartier. "Il y en a marre de cette situation, nos enfants ne sont plus en sécurité ! Les mamans ne sont plus en sécurité ", raconte une femme, micro à la main.  La municipalité ne s'en sort plus, elle manque de moyens.

Des services sociaux qui fuient le quartier

En l'espace des quelques jours, plusieurs fusillades ont eu lieu dans la cité, provoquant le départ des services sociaux. Une mauvaise nouvelle pour les habitants, qui sont de plus en plus isolés. "On n'a aucun moyen d'accéder aux services, il y a nos papiers qui s'entassent", explique une jeune femme. La création d'une brigade anti-criminalité pour 2022, annoncée cet été, arriverait cependant trop tard pour Jean-Claude Bouchet, député LR du Vaucluse : "Il faut que l'État mette les moyens." Une rencontre entre la préfecture et les responsables des services sociaux devrait avoir lieu, afin d'envisager un retour des structures sociales dans le quartier de la cité du Docteur Ayme.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.