Vaucluse : des détonations entendues dans un quartier sensible de Cavaillon

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
Vaucluse : des détonations entendues dans un quartier sensible de Cavaillon
FRANCE 2
Article rédigé par
E. Pelletier, C. Verove, T. Souman, C. La Rocca, France 3 Provence-Alpes, N. Lachaud - France 2
France Télévisions

Les enfants d'une école de Cavaillon (Vaucluse) ont dû être confinés alors que plusieurs détonations avaient été entendues mardi 21 septembre. Cela s'est produit dans une cité sensible, régulièrement en proie aux règlements de comptes sur fond de trafic de drogue.

Dans un quartier de Cavaillon (Vaucluse), vers 11 heures, mardi 21 septembre, plusieurs détonations ont retenti. Les enfants d'une école voisine ont été confinés en urgence pendant que les policiers se déployaient, l'arme au poing, dans la cité du Docteur-Ayme. Quand l'alerte a finalement été levée, les élèves ont pu sortir. Certains étaient très choqués.

Un nouveau cap franchi

Les habitants sont persuadés qu'il s'agissait de tirs d'arme à feu. Mardi soir, il n'y avait pourtant aucune certitude sur l'origine des détonations, mais l'incident illustre la tension extrême qui règne depuis plusieurs mois dans ce quartier de 2 500 habitants, théâtre de plusieurs règlements de comptes. Pour le maire (LR) de Cavaillon, Gérard Daudet, le trafic de stupéfiants a franchi un nouveau cap. Il y a un mois, le ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin était venu sur place pour annoncer le retour d'une BAC de nuit, pour tenter de juguler le trafic de drogue. Elle ne sera pas opérationnelle avant l'année prochaine.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Drogue

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.