Trafic de drogue : la maire d'une ville de Seine-Maritime soupçonnée d'être impliquée

Publié Mis à jour
Trafic de drogue : la maire d'une ville de Seine-Maritime soupçonne d'être impliquée
franceinfo
Article rédigé par
E. Pelletier, V. Bouffartigues, A. Gaucher, E. Delagneau, P. Caron, P. Guely, J. Dhib - franceinfo
France Télévisions

La maire de la ville de Canteleu (Seine-Maritime) est soupçonnée d'être impliquée dans une affaire de trafic de drogue. Aucun lien n'a encore été formellement établi entre elle et les trafiquants, mais un long travail de filature a mis au jour des éléments suspects.

C'est une affaire digne d'une série télévisée. Depuis de nombreuses années, une famille bien identifiée à Canteleu (Seine-Maritime), les Meziani, mène un business juteux de trafic de drogue leur rapportant environ dix millions d'euros par an. Mise en examen en avril 2022 avec l'un de ses adjoints, la maire de la ville, Mélanie Boulanger, est dans le viseur des enquêteurs. Néanmoins, certains habitants la soutiennent. "Je pense que c'est une femme honnête, je continue à lui faire confiance", témoigne un administré.

Un utilitaire au départ des soupçons

L'enquête est remontée jusqu'à la mairie après qu'un utilitaire a été saisi à Saint-Denis (Seine-Saint-Denis). Le véhicule appartenait à un kebab dont le propriétaire était l'un des adjoints à la maire de Canteleu. Après des semaines de filature et d'espionnage, les enquêteurs ont surpris une conversation menaçante entre la maire et deux personnes du clan Meziani. L'édile normande reconnaît des pressions : "Je sais où vous habitez, je sais où votre famille va à l'école". Elle assure ne pas y avoir cédé et son avocat se dit scandalisé d'un chef d'accusation de complicité de trafic. Elle est toujours présumée innocente.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.