Paris : des riverains du quartier Stalingrad filment un viol

Publié
Paris : des riverains du quartier Stalingrad filment un viol
FRANCE 2
Article rédigé par
N.Perez, E.Pelletier, D.Schlienger, G.Pinol, A.Goutty, S.Lacombe - France 2
France Télévisions

Au quartier de Stalingrad, dans le nord de Paris, les habitants s'organisent afin d'interpeller les pouvoirs publics sur les violences multiples qui se développent en marge des trafics de stupéfiants. Une retraitée a été témoin, le samedi 22 mai, d'un viol. Elle a permis de faire interpeller l'agresseur présumé après avoir filmé la scène.

Une retraitée, qui souhaite rester anonyme, a été la première à donner l'alerte. Depuis ses fenêtres, elle observe chaque jour les va-et-vient des toxicomanes et des consommateurs de crack. Le samedi 22 mai, il est un peu plus de minuit quand elle entend les cris d'une femme. Elle filme, mais n'a pas encore conscience de ce qu'elle capture. Elle alerte aussitôt une amie, qui lui signale qu'un viol a été filmé. Elle a immédiatement téléphoné à la police.

Manque de solutions

La police interpelle le violeur présumé. Un toxicomane, tout comme sa victime, sont pris en charge par un service médical. Une riveraine dénonce les violences. "Nous avons demandé des nouvelles de la femme tout au long de la nuit, nous n'avons pas pu dormir (...) moi-même, il m'est arrivé de courir dans la rue, on peut se faire violer sur Paris", déplore Déborah Navah, du Collectif 19. Depuis plusieurs mois, les riverains ont vu affluer des toxicomanes. Pour l'instant, les autorités n'ont trouvé qu'une solution : les pousser à aller dans un parc de l'arrondissement. Une mesure inefficace pour les policiers.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Drogue

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.