Narcotrafiquants : contrat sur un chien

Une chienne appartenant à la brigade des stupéfiants de la police colombienne, est menacée de mort par des narcotrafiquants. 

FRANCE 2

C'est du jamais vu pour un animal. La tête de Sombra, une chienne appartenant à la police colombienne est mise à prix par les narcotrafiquants. Une menace qui l'a rendue très populaire en Colombie. Sombra est une renifleuse hors pair, c'est ce qui dérange les dealers. "Elle est beaucoup plus joueuse que tous nos autres chiens. Et son odorat est vraiment supérieur à la moyenne", explique José Rojas, un maitre-chien.

La chienne a permis la saisie de dix tonnes de drogue

Dix tonnes de drogue ont été saisis grâce à cette bergère allemande, qui a aussi permis l'arrestation de 245 personnes. Le clan du Golfe, un des cartels colombiens propose 6 000 euros à la personne qui tuera la chienne. Les autorités prennent l'affaire au sérieux. "Compte tenu des indices actuels sur la menace que constitue le Clan del Golfo, nous avons choisi de transférer Sombra à d'autres unités par mesure de précaution et de prévention", explique Tito Castellanos, un policier de la brigade des stupéfiants de la police colombienne. La chienne a été exfiltrée. Elle travaillait à Turbo sur la côte Atlantique, elle est désormais affectée à Bogota. Dans deux ans, si tout va bien, elle prendra sa retraite.

Le JT
Les autres sujets du JT
La chienne Sombra, le 27 juillet 2018 à l\'aéroport de Bogota, en Colombie.
La chienne Sombra, le 27 juillet 2018 à l'aéroport de Bogota, en Colombie. (RAUL ARBOLEDA / AFP)