A Nice, une enquête est en cours après la distribution de tracts publicitaires pour des dealers

"Cette distribution a eu lieu le 24 décembre en fin d'après-midi et s'est déroulée à un moment où il y avait peu de véhicules sur le site", a expliqué le responsable du parking où se sont produits les faits. 

Un exemplaire des tracts diffusés dans un parking du centre-ville de Nice (Alpes-Maritimes), le 24 décembre 2019. 
Un exemplaire des tracts diffusés dans un parking du centre-ville de Nice (Alpes-Maritimes), le 24 décembre 2019.  (CHRISTIAN ESTROSI / TWITTER)

Cocaïne, MDMA ou "moula" (cannabis) avec tarifs et plan pour rejoindre le point de vente. Des tracts aux allures de prospectus pour des dealers ont été retrouvés sur des véhicules garés dans un parking niçois. Une découverte qui a motivé l'ouverture d'une enquête. 

"Cette distribution a eu lieu le 24 décembre en fin d'après-midi et s'est déroulée à un moment où il y avait peu de véhicules sur le site", a expliqué vendredi un responsable du parking Acropolis, situé en plein centre-ville et où se sont produits les faits, selon France 3 Provence-Alpes-Côte d'Azur. Ces flyers sur papier glacé renvoient vers un quartier du nord-est de la ville, la cité des Liserons, connu pour abriter des trafics de stupéfiants.

Sur les images de vidéosurveillance, visionnées par la police à la suite de l'ouverture d'une enquête de flagrance, on voit, selon le responsable du parking, "deux hommes d'apparence jeune, portant des capuches et non reconnaissables, distribuer sur trois étages du parking ces prospectus"

Le maire de Nice porte plainte 

Evoquant la distribution de tracts similaires dans les rues autour de ce parking, le maire LR de Nice, Christian Estrosi, a assuré dans un communiqué avoir "immédiatement alerté la direction départementale de la sécurité publique". 

Il a fait part de sa volonté de "porter plainte sur la base de l'article 40 du Code de procédure pénale".