Divorce : la Caf garantit le versement des pensions alimentaires

Publié Mis à jour
Divorce : la Caf garantit le versement des pensions alimentaires
Article rédigé par
P.-Y.Salique, J.Wild, S.Guillaumin, P.Juvigny, T.Dorseuil - France 3
France Télévisions

C'est un dispositif qui va changer la vie des femmes qui élèvent seules leurs enfants et qui doivent parfois se battre pour obtenir le versement de la pension alimentaire. À partir du lundi 1 mars, pour tous les divorces prononcés par un juge, la Caisse d'allocations familiales se chargera de verser cette pension.

Entre deux parents divorcés, le paiement de la pension alimentaire est désormais automatique. Il est assuré par la Caisse d'allocations familiales (Caf). Un moyen de prévenir les impayés, qui sont encore un problème aujourd'hui pour près d'un tiers des cas. Le système était expérimenté depuis un an et demi.

Une allocation de 116 euros en cas de défaut de paiement

Désormais, dès le divorce prononcé par un juge, le parent débiteur versera la pension à la Caf, qui transmettra l'argent à l'autre parent, qui est très souvent la mère. En cas de défaut de paiement, celle-ci recevra une allocation de soutien familial d'un montant de 116 euros par mois et par enfant. La Caf est habilitée à chercher l'argent impayé jusque chez l'employeur du parent indélicat. Pour les associations de défense des droits des femmes, ces procédures sont souvent très longues. Le dispositif s'applique aux nouvelles procédures de divorce devant le juge, soit 35 000 affaires. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.