Simone Veil : la République salue une de ses grandes figures

Toute la classe politique était présente mercredi 5 juillet dans la cour d'honneur des Invalides à Paris pour saluer une dernière fois cette figure historique.

Voir la vidéo
FRANCE 2
avatar
France 2France Télévisions

Mis à jour le
publié le

Sous un soleil de plomb, au rythme lent de la Marche funèbre, le cercueil de Simone Veil fait son entrée dans la cour d'honneur des Invalides, mercredi 5 juillet à Paris. Au côté de la famille de cette figure de l'Histoire de France, la République a répondu présente. Emmanuel Macron, d'anciens chefs de l'État et l'ensemble du gouvernement se trouvaient en effet dans cette cour pavée qui transpire l'Histoire.

"Merci"


Sobre et émouvant, le fils aîné de Simone Veil, Jean, a parlé de la marque indélébile laissée par la déportation, mais aussi de la douceur et de l'humanité dont faisait preuve sa mère. Puis vient l’hommage du benjamin, Pierre-François, qui a confié le dernier mot prononcé par Simone Veil : "Merci". Le cercueil a ensuite quitté les Invalides et rejoindra la crypte du Panthéon, comme l'a annoncé Emmanuel Macron.

Le JT
Les autres sujets du JT
C\'est en 1974 que Simone Veil est devenue une figure de la vie politique française. Le président Valéry Giscard d\'Estaing lui avait confié la tâche de défendre une loi historique : la légalisation de l\'avortement.
C'est en 1974 que Simone Veil est devenue une figure de la vie politique française. Le président Valéry Giscard d'Estaing lui avait confié la tâche de défendre une loi historique : la légalisation de l'avortement. (FRANCE 3)