La vie époustouflante de Joséphine Baker, bientôt inhumée au Panthéon

Publié Mis à jour
Biographie : Joséphie Baker, une vie époustouflante
Article rédigé par
C. Airaud, S. Thiébaut, S. Pichavant, P. Crapoulet, P. Grandouiller,,D. Gac, L. Dulois - France 3
France Télévisions

Grande figure de la scène musicale française et résistante récompensée après la Seconde Guerre mondiale, Joséphine Baker sera inhumée au Panthéon à la fin du mois de novembre. L'occasion de revenir sur la vie d'une femme qui a toujours voulu aider le monde.

Comme elle le chantait si bien, Joséphine Baker avait "deux amours", mais surtout une vie pleine et active. Originaire des États-Unis, de l'État du Missouri, Joséphine Baker va connaître la gloire au fil de sa vie, qui est adaptée dans une comédie musicale, "Joséphine B. "Joséphine Baker, c'est la liberté incarnée, c'est la provocation, la beauté, la drôlerie", explique Clarisse Caplan, comédienne qui interprète son rôle. En 1940, elle participe à la Résistance, souhaitant aider la France.

Une femme qui a lutté contre le racisme

Médaillée pour ses actes de résistance durant l'occupation allemande, elle les arborera fièrement, y compris dans son pays natal, lorsqu'elle viendra soutenir Martin Luther King, en plein mouvement pour l'égalité et la fin des discriminations raciales aux États-Unis. En France, c'est du côté de la Dordogne qu'elle résidera, avec des enfants orphelins qu'elle adoptera de tous les coins du monde. Parmi les douze enfants, Brahim, provenant d'Algérie et adopté par Joséphine Baker. "C'était une famille multiethnique et multiculturelle", explique-t-il. Le 30 novembre, l'artiste sera inhumée au Panthéon.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.