Mannequins : leur poids toujours en accusation ?

Il y a un an était promulguée ce qu'on appelait la "loi mannequin", contre la maigreur des jeunes filles. Quels ont été les effets de cette loi dans les faits ?

France 2

Des jeunes femmes toujours aussi maigres pour le défilé d'ouverture de la semaine de la mode à Paris. Leurs mensurations restent irréelles. Et pourtant, la loi santé votée l'année dernière devait obliger les créateurs à ne plus afficher de jeunes femmes exagérément maigres. À la sortie du défilé, les mannequins le confirment, la pression est toujours aussi forte. "Bien sûr il faut être maigre. Je ne vais pas vous mentir, il faut faire des régimes." confie cette mannequin. "Moi je ne suis pas trop maigre, mais certaines filles le sont beaucoup trop." pense-t-elle.

"Pas de questions éthiques"

Deux décrets encadrant la profession n'ont toujours pas été publiés. Le premier instaure une visite médicale obligatoire pour contrôler le poids des jeunes filles et interdire les mannequins trop maigres. L'autre prévoit l'obligation de mentionner lorsqu'une photo a été retouchée. Le milieu de la mode est toujours farouchement opposé à ces mesures. "On shoote on retouche" explique Vany, photographe. "Pas de questions éthiques ou morales."

Le JT
Les autres sujets du JT
(PSI)