Attentat de Nice : "Il semble" que l'auteur se soit "radicalisé très rapidement" (Cazeneuve)

A l'issue d'un Conseil des ministres, ce samedi, consacré aux suites de l'attaque de Nice, le ministre de l'Intérieur, Bernard Cazeneuve, a apporté des détails sur le profil du tueur de Nice.

(Le ministre de l'Intérieur, Bernard Cazeveuve, a donné ce samedi des détails sur le tueur de Nice © SIPA / VILLARD)

A l'issue d'un Conseil des ministres ce samedi, qui a suivi un Conseil de défense et de sécurité consacré à l'attentat sur la Promenade des Anglais à Nice le 14 Juillet, le ministre de l'Intérieur a évoqué la possible "radicalisation" du tueur. Auparavant, le groupe terroriste Daech a apporté sa signature à l'attentat. 

A LIRE AUSSI ►►►Attentat de Nice : Daech revendique l'attaque sanglante du 14 Juillet

La radicalisation serait récente

Bernard Cazeneuve a décrit "un attentat de type nouveau" commis à Nice, le 14 Juillet "puisqu'il n'y a eu l'utilisation ni d'arme lourde, ni d'explosif ". Le ministre a aussi confirmé que "l'individu qui a commis ce crime absolument abject n'était pas connu des services de renseignement, car il ne s'était pas distingué au cours des années passées, soit par des condamnations, soit par son activité, par une adhésion à une idéologie islamiste radicale" .

Le ministre de l'Intérieur a ajouté qu'"il semble qu'il se soit radicalisé très rapidement. En tous les cas, ce sont les premiers éléments qui apparaissent à travers les témoignages de son entourage".

Des attentats évités pendant l'Euro 2016

Le ministre de l'Intérieur, Bernard Cazeneuve, a également annoncé, ce samedi, que d'autres attaques ont été évitées pendant l'Euro de football organisé en France. Selon le ministre, l'activité des services de renseignement "a conduit, depuis le début de l'année, à procéder à l'arrestation de 160 individus, impliqués de près ou de loin dans des activités à caractère terroriste et d'éviter un nombre significatif d'attentats, dont certains auraient pu, si nous n'avions pas eu cette action, être perpétrés pendant cette période de l'Euro 2016. "

A LIRE AUSSI ►►►Conseil des ministres : "Daech n'organise pas, Daech insuffle un esprit terroriste"(Jean-Yves Le Drian)