Cet article date de plus de sept ans.

Armée française : 34 000 militaires en moins d'ici 2019

La loi de programmation militaire pour 2014-2019 sera présentée vendredi en dernier conseil des ministres. Selon "Le JDD", le texte prévoit de réduire le nombre de soldats mais renforcer leurs moyens matériels.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Des soldats de l'armée française défilent sur les Champs-Elysées, à Paris, le 14 juillet 2013. (FRED DUFOUR / AFP)

Elle dessine l'armée française de 2020. La loi de programmation militaire (LPM) sera présentée vendredi 2 août en conseil des ministres, le dernier avant les vacances du gouvernement. Et, selon Le JDD (article pour abonnés) du dimanche 28 juillet, "certaines données vont faire grincer des dents". L'armée française comptera davantage de matériel mais moins d'hommes, indique l'hebdomadaire. 34 000 emplois vont progressivement disparaître, estime ainsi Le JDD.

"D'ici à 2019, sur ses 280 000 emplois, l'armée va en perdre 34 000, : 10 000 pertes déjà prévues par la majorité précédente ; 24 000 par l'actuelle", affirme le journal. "Selon nos informations, sur ces 24 000 nouvelles suppressions de postes, 8 000 concerneront les forces opérationnelles et 16 000 l'administration", précise Le JDD. L'armée de terre et de l'air seraient particulièrement concernées, plus encore que la marine nationale.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Société

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.