Lyon : des tags antisémites et racistes découverts

Près du Centre d'histoire de la résistance et de la déportation, à Lyon (Rhône), des croix gammées et des tags racistes ont été découverts vendredi 5 avril au matin.

France 3

À Lyon (Rhône), une croix gammée a été taguée sur une vitrine de magasin et le mot "arabe" sur la devanture voisine. Naïma Khedim, la gérante, a découvert les inscriptions à l'ouverture vendredi 5 avril au matin. "Ça a été un choc pour nous, on n’est pas les seuls dans le quartier", confie-t-elle. Toute l'avenue, située non loin du Centre de la résistance et de la déportation, a été touchée. Sur 500 mètres, on compte une vingtaine de tags racistes et antisémites. En visite à Lyon, la ministre de la Santé, Agnès Buzyn, s'est rendue sur place accompagnée de Gérard Collomb, le maire de la ville. 

Une enquête ouverte 

"C'est insupportable dans la ville de Jean Moulin (...). Dans notre pays il existe un certain nombre de gens qui se réclament d'une idéologie nazie", a déclaré le maire. Les services de la ville ont rapidement nettoyé les tags et une enquête a été ouverte pour déterminer le ou les auteurs. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Une croix gammée découverte sur la vitrine d\'un salon de coiffure-barbier à Lyon, le 5 avril 2019.
Une croix gammée découverte sur la vitrine d'un salon de coiffure-barbier à Lyon, le 5 avril 2019. (EMILIE HENNY / FRANCE 3 AUVERGNE RHÔNE ALPES)