Animaux abandonnés : les refuges au bord de la saturation

Publié
Durée de la vidéo : 2 min.
Animaux abandonnés : les refuges au bord de la saturation
France 3
Article rédigé par
C.Romain, M.Meyer, V.Beaulieu, J.Martin - France 3
France Télévisions

Les abandons d'animaux battent des records : +14% en juin 2021. Les refuges sont au bord de la saturation.

Dans le coffre d'une voiture, six chats, tous abandonnés. Gaëlle Le Chartier, responsable d'une association de protection animale, les a recueillis et leur fait passer une petite visite chez le vétérinaire. "C'est la période où les chatons naissent, les gens partent en vacances, ils n'arrivent pas à donner leur portée donc il y a des abandons, à droite à gauche, dans des cartons, sur le bord de la route. Des vétérinaires ont des cartons parfois devant chez eux". C'est l'un des effets pervers des confinements successifs, beaucoup de propriétaires de chats n'ont pas pu faire stériliser leur animal.

L'abandon est illégal

Les abandons concernent aussi les chiens adoptés pendant la crise sanitaire. Les établissements saturent. "Il y a pas mal de personnes qui ont pris des animaux, en refuge, sur les réseaux sociaux, sur Le Bon Coin, chez des éleveurs aussi et qui au moment du déconfinement, lorsqu'ils ont repris une vie normale de travail, ils ne sont plus présents à la maison tout le temps et les ont abandonnés", explique Camille Meyer, chargée d'accueil ATPA-SPA, Toulouse (Haute-Garonne). Les Français abandonnent chaque année plus de 100 000 animaux, 60 000 rien qu'en été. L'abandon est illégal, il peut être puni de 30 000 euros d'amende et deux ans d'emprisonnement. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.