A Saint-Denis, des riverains se mobilisent contre des dealers

Des riverains de la cité Paul Eluard à Saint-Denis, en Seine-Saint-Denis, sont mobilisés depuis six nuits au pied d'un immeuble pour pousser des trafiquants de drogue à partir.

(Pour l'adjoint au maire de Saint-Denis, ces habitants protestent aussi contre "la pénurie et la discrimination dans l'affectation des moyens © MaxPPP)

"Ils se sont inspirés de "Nuit debout", mais en prenant leur premier problème qui est de pouvoir dormir ", explique Stéphane Peu, l'adjoint au maire de Saint-Denis, en Seine-Saint-Denis, qui soutient les habitants mobilisés depuis six nuits au pied d'un immeuble de la cité Paul-Eluard, pour pousser des trafiquants de drogue à partir. Il salue ces riverains qui "se solidarisent, agissent collectivement, pacifiquement ".

 

"Ils se sont inspirés de "Nuit debout", mais en prenant leur premier problème qui est de pouvoir dormir" - Stéphane PEU
--'--
--'--
   

L'adjoint au maire dénonce le manque de policiers

"Ils ne prétendent pas faire la police eux-mêmes ", souligne Stéphane Peu, qui espère "que la police viendra en appui ". Il dénonce le manque de policiers dans sa ville : "à population équivalente, si on avait autant de policiers que dans le 18e arrondissement [de Paris], on aurait 200 policiers de plus, pratiquement moitié plus qu'aujourd'hui ".

Pénurie et discrimination des moyens

Pour l'adjoint au maire de Saint-Denis, ces habitants protestent aussi contre "la pénurie et la discrimination dans l'affectation des moyens ", que ce soit dans la police, la justice ou l'enseignement. Il demande au gouvernement d'agir en fournissant les moyens nécessaires.