8-Mai : une cérémonie réduite au minimum

75 ans après la fin de la Seconde Guerre mondiale, les cérémonies de célébration de la capitulation nazie ont été réduites partout en France à cause du coronavirus.

France 3

L'image est saisissante. Dans la matinée du 8 mai, le président de la République s'est avancé au centre d'une place de l'Étoile, à Paris, vide. La ferveur est absente, tout comme les anciens combattants, généralement célébrés en même temps que la capitulation de l'Allemagne nazie, il y a 75 ans jour pour jour. Avec le chef de l'État, deux anciens présidents, Nicolas Sarkozy et François Hollande. Comme un symbole, après avoir signé le registre, Emmanuel Macron se lave les mains.

Des cérémonies en direct sur les réseaux sociaux

Vendredi, le coronavirus était dans toutes les têtes, modifiant les cérémonies un peu partout dans le pays. Toutes les communes ont été contraintes de restreindre au maximum leur célébration. À La Réole, en Gironde, la cérémonie a même été filmée sur un smartphone et retransmise en direct sur les réseaux sociaux, pour que tous les habitants puissent rendre hommage aux combattants, militaires et résistants.  

Le JT
Les autres sujets du JT
75 ans après la fin de la Seconde Guerre mondiale, les cérémonies de célébration de la capitulation nazie ont été réduites partout en France à cause du coronavirus.
75 ans après la fin de la Seconde Guerre mondiale, les cérémonies de célébration de la capitulation nazie ont été réduites partout en France à cause du coronavirus. (FRANCE 3)