SNCF : voies trop vétustes ?

a revoir

Diffusé le 15/07/2013Durée : 00h40

Ce direct est terminé et sera disponible en rattrapage dans quelques minutes.

L'enquête se concentre sur les raisons du détachement de l'éclisse, cette pièce métallique responsable du déraillement. On entendra dans un instant le patron du réseau ferre sur ce point. D'abord le débat sur la vétusté supposée de certaines lignes. Qu'en est-il ? Enquête.

On dirait une ligné désaffectée, à causé de la végétation, et visiblement déformée par endroit. Mais sur cette voie ferrée Nantes-Pornic, les trains circulent toujours. Selon ce responsable d'une association d'élus locaux, ces rails datent de 1905.

La géométrie de la voie tient mal lors du passage des automoteurs modernes. Le nombre de traverses au kilomètre est insuffisant. Le balast a été un peu régénéré mais la plateforme n'est pas assainie.

Il dit que la ligne est dangereuse et que l'absence d'accident est due au fait que la vitesse maximale de circulation est passée de 100 à 50 km/h. Autres exemples, plus inquiétants, sur l'Internet. Une éclisse endommagée, des rails qui oscilleraient un peu trop au passage d'un train. En 2011, la SNCF a elle-même identifié 12 lignes malades, à moderniser d'urgence, dans l'ouest ou le sud de la France, ou encore en région parisienne pour plusieurs lignes de RER. Selon la SNCF, tout cela ne remet pas en cause la sécurité, car les lignes sont inspectees régulièrement comme ce matin, devant les caméras, près de Toulouse Des opérations suffisantes, selon l'entreprise.

Les normes sont définies par rapport à des tonnages et des vitesses. Jusqu'à preuve du contraire, elles sont tout à fait efficaces.

Un entretien qui ne suffit pas toutefois à éviter l'usure de certains tronçons : chaque année, 1.000 km de lignes sont renouvelées, sur les 30.000 km que compte le réseau.

Le JT
Les autres sujets du JT
data:image/gif;base64,R0lGODlhAQABAAAAACH5BAEKAAEALAAAAAABAAEAAAICTAEAOw==