Sites de rencontre : l'amour par affinité

a revoir

Présenté parDavid Pujadas

Diffusé le 13/02/2014Durée : 00h38

Ce direct est terminé et sera disponible en rattrapage dans quelques minutes.

Le dossier de cette édition et nous allons parler d'amour. On est à la veille de la Saint-Valentin, est-ce une logique narcissique ? Les sites de rencontres fonctionnent de plus en plus par affinités. Autrement dit, qui se ressemble s'assemble. Apparences, convictions politiques ou mode de vie.

A 51 ans, Isabelle est une passionnée de sport. Par tous les temps, elle court trois fois par semaine. Séparée du père de ses enfants, elle cherche à retrouver l'amour. Mais celui qui l'accompagnera devra avoir une sacrée foulée.

Je veux un sportif, ça c'est sûr. Car je trouve que le sport permet plein de choses. Ça permet d'être ensemble dans l'effort, quand on se repose, le sport ouvre toutes les portes.

Depuis 8 mois elle a mis une annonce sur un site de rencontres. Mais pas n'importe lequel: il n'y a que des sportifs. Ici, on se drague à grands coups de photos de compétitions. Isabelle peut cibler le type de sport de ses prétendants.

Ça permet aux gens de se rapprocher au mieux de ce que je suis, et de ce qu'ils sont.

La France compte 14 millions de célibataires, dont la moitié fréquentent les sites de rencontres sur Internet. Mais la grande tendance, c'est de chercher l'amour à son image. De plus en plus en plus de sites vous proposent de cibler celui ou celle qui vous ressemble le plus.

Les ronds avec les ronds, les beaux restent entre beaux. Ce site de rencontres entre motards vous promet des amours grandissantes. Ici, les propriétaires de chiens séduisent par toutous interposés. Certains misent sur la passion de la cuisine. On peut même choisir les opinions politiques du futur conjoint. Qui se ressemblent s'assemblent. Un adage qui a fonctionné pour ce couple.

Cette bouteille est spéciale, car c'était celle de notre mariage. C'était un beau clin d'oeil pour le pays. Et le mariage religieux au Portugal.

C'est leurs origines portugaises qui les a réuni sur ce site. Mêmes valeurs, goûts musicaux et attachement à la famille. Une rencontre en terrain connu.

C'est comme si on n'avait pas besoin de commencer la relation, qu'on a déjà vécu un an ensemble.

Et c'est au Portugal qu'ils se sont mariés l'été dernier.

C'est magnifique.

Deux cents personnes. Des familles qui se sont bien entendues. Et une vie à deux que Lucie démarre, sereine.

C'est la stabilité. Je sais où je vais. Ça me rassure.

Pour cette sociologue, ce ne sont pas les ressemblances qui font durer l'amour.

C'est important de se comprendre sur les ressemblances. Mais en même temps, ce qui nous retient, c'est la différence. C'est une manière d'être et de faire qui nous intrigue.

Zéro désaccords en vue Ils savent déjà où ils passeront leurs congés de jeunes mariés. Au Portugal.

Le JT
Les autres sujets du JT
data:image/gif;base64,R0lGODlhAQABAAAAACH5BAEKAAEALAAAAAABAAEAAAICTAEAOw==