Sécurité routière : moins de morts sur les autoroutes

a revoir

Présenté parNathanaël de Rincquesen

Diffusé le 26/07/2013Durée : 00h40

Bonjour Manuel Tissier. L'endormissement du conducteur au volant est l'une des premières causes de mortalité sur la route.

Manuel Tissier : Oui, la fatigue et la somnolence représentent près d'un tiers des accidents mortels sur autoroute : 29,1 % en 2012. Dans l'étude menée sur le réseau autoroutier a péages, les heures les plus dangereuses sont clairement identifiées : une grande partie des accidents fatals interviennent le matin entre 5h et 8h et l'après-midi entre 14h et 16h.

Nathanaël de Rincquesen : Les autoroutes restent pourtant l'axe le plus sûr du réseau français.

Manuel Tissier : Oui, le nombre de tués sur autoroutes a encore diminué en 2012 : moins 26,3 % par rapport à 2011. 143 personnes ont trouve la mort, c'est encore trop. Mais cela ne représente que 4 % des 3.645 décès tous axes confondus, l'an dernier. La bonne nouvelle, c'est la baisse du nombre d'accidents lies à la vitesse, grâce a la multiplication des radars mais aussi a la généralisation des régulateurs de vitesse, selon les auteurs de l'étude.

Nathanaël de Rincquesen : Merci.

Le JT
Les autres sujets du JT
data:image/gif;base64,R0lGODlhAQABAAAAACH5BAEKAAEALAAAAAABAAEAAAICTAEAOw==