VIDEO. François Jacob, un biologiste de réputation mondiale

Prix Nobel de médecine en 1965 et Compagnon de la Libération, il est mort vendredi à l'âge de 92 ans.

France 2 - Frédéric Vion

Ses recherches sur la génétique bactérienne lui ont valu d'innombrables récompenses scientifiques, dont la plus prestigieuse : le prix Nobel de médecine, en 1965. Le biologiste et professeur François Jacob est mort vendredi 20 avril à l'âge de 92 ans.

Professeur titulaire de la chaire de génétique cellulaire au Collège de France de 1965 à 1991, il était également membre de l'Académie des sciences et de l'Académie française. Il a écrit de nombreux articles scientifiques et plusieurs ouvrages. Son essai intitulé La Logique du vivant eut un grand écho et fut qualifié par le philosophe Michel Foucault de "plus remarquable histoire de la biologie jamais écrite"

Engagé dans les Forces françaises libres pendant la seconde guerre mondiale, François Jacob souhaitait devenir chirurgien. Mais ses blessures le faisant souffrir, il s'est tourné vers la biologie. "Par nécessité intérieure et hasard extérieur", expliquait-il. Une cérémonie militaire doit avoir lieu mercredi en début d'après-midi aux Invalides en l'honneur de ce Compagnon de la Libération.

Le biologiste François Jacob dans son laboratoire, le 24 février 1971, à Paris.
Le biologiste François Jacob dans son laboratoire, le 24 février 1971, à Paris. (- / AFP)