VIDEO. Comment les particules d'un éternuement se propagent dans un avion

Une université a produit une vidéo simulant la façon dont les particules éjectées lors d'un éternuement se répandent dans la cabine d'un avion de ligne.

ANSYSINC / YOUTUBE

Il n'est pas rare de terminer un vol dans un avion de ligne avec la sensation d'avoir attrapé un rhume. La température de l'air conditionné est alors souvent montré du doigt. Mais une simulation produite par le FAA Center of Excellence de l'université de Purdue, aux Etats-Unis, a démontré qu'un autre ennemi, plus sournois, était à prendre en compte : le passager qui éternue sans couvrir son nez. En effet, les scientifiques ont produit une simulation reproduisant la façon dont les particules éjectées lors d'un éternuement envahissent peu à peu tout l'habitacle.

Mais le malheureux passager indélicat n'est pas le seul à blâmer. Il s'agirait surtout d'une conséquence des systèmes de ventilation existant dans les avions de ligne. Cette simulation est donc un outil de base pour élaborer de nouvelles technologies pour éviter que voyage dans les airs rime avec contamination.

(CALLISTA IMAGES / CULTURA CREATIVE / AFP)