VIDEO. A Grenoble, des chercheurs recréent des aurores boréales en laboratoire

Des chercheurs de Grenoble ont créé un simulateur d'aurores boréales  pour en étudier la forme et la nature dans le système solaire et au-delà.

X. SCHMIDT / F. CERONI / H. CADET-PETIT / C. BARNERON / J.-J. PICCA / FRANCE 3

Des couleurs chatoyantes ou fantomatiques... Voici des aurores boréales en modèle réduit, créées grâce à un dispositif nommé la "'Planeterrella". Celui-ci est composé d'une cloche de verre, de deux sphères aimantées et d'un canon à électrons, le tout sous vide et sous tension électrique. Il permet de simuler ce phénomène naturel en laboratoire.

La recherche s'étend au-delà du système solaire

"On a la possibilité de mettre une caméra et de filmer sous tous les angles ce qui se passe dans l'enceinte", précise Jean Lilenstein, astrophysicien et directeur de recherche au CNRS. Ces outils permettent de prédire la forme des aurores boréales sur d'autres planètes, comme Uranus ou Saturne. La recherche s'étend même au-delà su système solaire, aux exoplanètes. Et peu à peu, une nouvelle science émerge : la météo de l'espace.

Ce simulateur d\'aurores boréales a été développé par une équipe de l’Institut de Planétologie et d’Astrophysique de Grenoble (Isère).
Ce simulateur d'aurores boréales a été développé par une équipe de l’Institut de Planétologie et d’Astrophysique de Grenoble (Isère). ( FRANCE 3 / FRANCETV INFO)