Les mammouths laineux ont disparu car ils n'avaient plus rien à se mettre sous la dent

Selon une étude publiée dans la revue "Nature", c'est la pénurie de plantes riches en protéine, constituant l'essentiel de leur alimentation, qui a causé leur disparition.

Des hommes étudient les restes congelés d\'un mammouth laineux retrouvé en Sibérie (Russie) lors d\'une présentation à la presse à Taipei (Taïwan), le 16 novembre 2013.
Des hommes étudient les restes congelés d'un mammouth laineux retrouvé en Sibérie (Russie) lors d'une présentation à la presse à Taipei (Taïwan), le 16 novembre 2013. ( PICHI CHUANG / REUTERS)

Entre 23 000 et 13 000 ans avant notre ère, les dicotylédones herbacées disparaissaient. Et les mammouths laineux avec. Une étude danoise publiée jeudi 6 février dans la revueNature (article en anglais) affirme avoir trouvé la raison de la disparition massive de ce mammifère préhistorique.

Dans le cadre de leurs recherches, Eske Willerslev et ses équipes du centre de géogénétique à l'université de Copenhague (Danemark) ont étudié le contenu d'estomacs de ces animaux retrouvés momifiés ou congelés dans la terre de régions arctiques, ainsi que leurs matières fécales et leur ADN. Ils ont ainsi découvert que ceux-ci se nourrissaient presque exclusivement de dicotylédones herbacées, des plantes riches en protéines, comme l'explique le Copenhagen Post (en anglais). La raréfaction de ce mets de choix, due à un refroidissement des températures à cette époque, a entraîné la disparition progressive, en 10 000 ans, des troupeaux de mammouths et de rhinocéros laineux. 

"Notre étude contredit la théorie selon laquelle l’être humain est responsable de cette extinction de masse", explique notamment Eske Willerslev, cité par le Daily Mail (article en anglais). Mais le chercheur n'exclut pas que la chasse pratiquée par les hommes préhistoriques ait porté le coup de grâce aux grands mammifères.