Intempéries : c'est un ouragan tropical qui a touché le sud-est

Le Var et les Alpes-Maritimes violemment touchées la semaine dernière par des vagues de six mètres ou des vents de 150 km/h sont en fait victimes d'un ouragan tropical. Le climat change dans le sud-est, les intempéries aussi.

(Dominique Drouot Radio France)

Avant les intempéries de la semaine dernière, le sud-est de la France a d'abord été touché par "un épisode cévenol" , c'est à dire de fortes pluies et de gros orages. Jusque là tout est normal, c'est un classique du climat méditerranéen en automne pour Emmanuel Welosek, président de l'Observatoire français des tornades et orages violents. Par contre cette fois "ça a pris une ampleur plus importante qu'à l'accoutumée" explique le climatologue, c'est à dire "qu'une dépression de type sub-tropical s'est formée près des Îles Baléares et est remontée vers le Var et les Alpes-Maritimes" , rien de moins. Quand ce genre de cyclone tropical se forme en Méditerranée, on parle de "Médicane, contraction entre "méditerranéenne' et 'hurricane' [ouragan en anglais], donc 'ouragan méditerranéen'" en bon français.

"Plus la température de l'eau va être élevée, plus on a de chances que des tempêtes de ce type se forment sur les côtes françaises."

Pour Emmanuel Welosek, le réchauffement climatique dont est victime la mer Méditerranéenne risque d'augmenter le nombre de ces "cyclones miniatures" ces prochaiens années. Dans leur déclinaison la plus violente, au centre de ces ouragans méditerranéen se forme même un "oeil", comme dans la version nord-américaine du phénomène.