Une entreprise d'espionnage informatique victime d'un piratage

Plusieurs documents volés compromettants ont été publiés sur le compte Twitter de l'entreprise. 

Les pirates ont dérobé 400 gigaoctets de données à l\'entreprise Hacking Team. 
Les pirates ont dérobé 400 gigaoctets de données à l'entreprise Hacking Team.  (ABO / AFP)

L'arroseur arrosé. L'entreprise italienne Hacking Team, spécialisée dans les outils d'espionnage et de surveillance informatiques, s'est fait pirater, dimanche 5 juillet, indique le Guardian (en anglais). Quelque 400 gigaoctets de données confidentielles auraient été dérobés.

Le compte Twitter de la compagnie a lui aussi été piraté puis renommé "Hacked Team" ("l'équipe piratée", en anglais). Les pirates s'en sont servi pour rendre publics plusieurs documents présentés comme volés, révélant certaines activités douteuses de l'entreprise. 

Une entreprise dans le viseur des ONG

Un tweet, supprimé depuis, montrait que la société Hacking Team est passée par un intermédiaire pour vendre des logiciels malfaisants au Nigeria. Si la transaction était avérée, elle pourrait être illégale, indique le journal britannique. Un autre document volé indique que Hacking Team a facturé un contrat de 480 000 euros au Soudan, un pays sous embargo de l'ONU pour ce genre de technologies. 

Sur son compte Twitter, désormais supprimé, Christian Pozzi, un employé de la société, a réagi lundi matin à la publication des documents. "Une grande partie de ce que les pirates affirment concernant notre entreprise est faux, a-t-il écrit. Merci de ne pas répandre de fausses informations sur les services que nous offrons." L'entreprise est déjà dans le viseur de plusieurs ONG, comme Reporters sans frontières, qui l'a classée dans son rapport sur "les ennemis d'internet", en 2013.