VIDEO. Pour commander une boisson, accéder à son bureau, prendre le train... Près de 5 000 Suédois se sont fait implanter une puce dans la main

En Suède, des milliers de personnes décident de se faire implanter une puce sous la peau. Un moyen de se faciliter la vie au quotidien, même s'il reste des réfractaires.

FRANCE 2

Dans les rues de Stockholm, la capitale suédoise, se balader revient à croiser une petite armée de cyborgs dont on n'a même pas connaissance. Per Soderstrom, un entrepreneur de 66 ans, fait partie de ces milliers de Suédois avec une puce implantée dans la main. "C'est sous ma peau, entre le pouce et l'index, précise-t-il. On ne peut pas la voir, mais on peut la sentir de l'extérieur." L'implant, à peine plus gros qu'un grain de riz, lui permet aujourd'hui d'accéder à son bureau, d'allumer la photocopieuse ou de commander une boisson, avec la même technologie qu'une carte bancaire sans contact.

Un implant vendu 130 €

"Cela a facilité ma vie parce que j'ai tendance à oublier mes affaires", assure le sexagénaire. Aujourd'hui, près de 5 000 Suédois seraient équipés, rejoints chaque jour par de nouveaux candidats. L'implant coûte 130 € et face à un tel engouement, même la compagnie ferroviaire nationale a dû revoir son logiciel. Depuis deux ans, tous les voyageurs suédois peuvent utiliser leur puce pour s'identifier à bord de ces trains.

Le JT
Les autres sujets du JT
La puce est implantée au moyen d\'une seringue dans la main (ici, une expérience similaire menée par l\'entreprise de cybersécurité Kaspersky Lab, en septembre 2015 à Berlin).
La puce est implantée au moyen d'une seringue dans la main (ici, une expérience similaire menée par l'entreprise de cybersécurité Kaspersky Lab, en septembre 2015 à Berlin). (JOHN MACDOUGALL / AFP)