Cet article date de plus de quatre ans.

Vidéo En Belgique, des salariés se font implanter une puce en guise de badge

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
Des salariés à puce
France 2
Article rédigé par
France Télévisions

Des employés d'une société belge ont accepté de se faire implanter sous la peau une puce faisant office de clé et de badge.

La puce en question est de la taille d'un grain de riz. Huit salariés de la société New Fusion à Malines, en Belgique, ont accepté de se faire placer sous la peau un implant électronique permettant d'ouvrir la porte de leur bureau, d'utiliser la photocopieuse ou encore de démarrer une session sur leur ordinateur.

Une atteinte à la vie privée ?

"Tous les deux ou trois jours, les salariés perdaient leur badge. C'est ce qui nous a fait réfléchir pour trouver une solution, et on a abouti à cette idée", explique Vincent Nys, le directeur de la société New Fusion. Ce type de dispositif est déjà utilisé depuis deux ans dans une entreprise suédoise

Les défenseurs des droits de l'Homme et de la vie privée s'inquiètent de ce qui pourrait, selon eux, constituer une dérive inquiétante. "Cela permet à l'employeur de surveiller les allées et venues de l'employé et on pourrait en tirer des statistiques sur la rentabilité de tel employé", affirme Alexis Deswaef, président de la Ligue des droits de l'homme de Belgique.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.