Trois choses à savoir avant d'observer la "super lune"

Le phénomène n'est pas exceptionnel, mais reste une bonne occasion de se mettre la tête dans les étoiles. 

Une lune géante s\'est levée, le 12 juillet 2014, comme ici dans un champprès de Lake Oath, dans le Dakota du Sud (Etats-Unis).
Une lune géante s'est levée, le 12 juillet 2014, comme ici dans un champprès de Lake Oath, dans le Dakota du Sud (Etats-Unis). (AARON J GROEN / SOLENT NEWS / SIPA)

A la tombée de la nuit, que le spectacle commence. Dimanche 10 août, vous pourrez vous changer en astronomes amateurs pour observer une "super lune". Ce phénomène, qui se produit pour la deuxième fois cette été, intrigue et fascine. Francetv info vous dit trois choses à savoir sur lui avant de vous installer dans le jardin ou à la fenêtre. 

La lune n'est pas plus grosse, mais plus proche

En réalité, le diamètre de la lune ne varie pas. En revanche, en se rapprochant de la Terre, elle donne cette impression aux personnes qui l'observent. Sciences et Avenir explique : "La distance Terre-Lune s'élève en moyenne à 384 400 km, mais elle change en permanence (...) Elle présente ainsi, sur une révolution lunaire autour du globe terrestre, un minimum, le périgée et un maximum, l'apogée (...) Cette variation de la distance qui nous sépare de la Lune se traduit par une variation du diamètre apparent de notre satellite dans le ciel."

Mais suffit-il que la lune soit à son périgée pour nous en mettre plein la vue, même à l'œil nu ? Non. En revanche, s'il s'agit d'un soir de pleine lune ("un alignement Soleil -Terre et Lune", explique Euronews), comme dimanche, alors "la combinaison de ces deux facteurs, pleine lune et périgée, produit donc une 'super lune', une lune plus grande et plus lumineuse." Enfin, le ciel du mois d'août, souvent plus dégagé, permet de mieux distinguer sa luminosité que lorsque le ciel est couvert, note Business Insider (lien en anglais). Cette "super lune", filmée en Chine en juin 2013 était donc 14% plus large et 30% plus lumineuse que d'ordinaire.

C'est un phénomène fréquent

Cinq "super lunes" étaient prévues en 2014, prévient le site Maxisciences.com. "Mais seules celles de juillet, août et septembre sont visibles. Les deux autres se sont déroulées en janvier pendant la nouvelle Lune, lorsque celle-ci était invisible depuis la Terre." 

Mais d'après les spécialistes, la "super lune" de ce soir sera la plus spectaculaire à observer : "ce sera la plus grosse depuis mars 2011", explique l'astronome américain Bob Berman, dans un communiqué de l'observatoire en ligne Slooh, cité par Space.com (en anglais). Il convoque notamment "un effet psycho-optique" qui viendra amplifier notre perception. Ainsi, "pour des raisons qui ne sont pas totalement comprises par les astronomes et les psychologues, une lune plus basse dans le ciel [comme prévue dimanche] semble étrangement plus grosse quand elle apparaît parmi des arbres ou des immeubles", explique à Business Insider (lien en anglais) Tony Phillips, de Nasa Science News.

Mais ne vous attendez pas à un changement radical avec une pleine lune ordinaire, prévient toutefois le site Space.com cet article (lien en anglais) qui s'interroge sur l'engouement récent autour de ce phénomène somme toute assez commun. 

Pas la peine d'avoir peur ce soir

Vous ne vous changerez pas en loup-garou, il n'y aura pas plus de crimes que d'habitude et vous devriez pas subitement devenir plus irritables. La seule conséquence des "super lunes" observées sur terre concerne les marées. Elles sont plus importantes en cas de "super lune", ainsi que pendant les trois jours qui suivent, explique le Christian science Monitor (lien en anglais). Cependant, cette variation est également très sensible. Comprenez : vous ne vous en rendrez même pas compte. A moins que...