Espace : des spationautes européens bientôt sur la Lune ?

Pour l'heure, seuls les Américains ont foulé le sol du satellite de la Terre. Mais l'Europe affiche ses ambitions et aimerait bien envoyer des hommes sur la Lune à l'horizon 2030.

C'est pour l'instant au fond de la Méditerranée que les spationautes de l'Agence spatiale européenne (ESA) s'entraînent. Mais les Européens pourraient bientôt exécuter ces petits bonds en apesanteur sur la Lune avant 2030. Il s'agirait d'une première historique, car jusqu'à présent, seuls douze Américains ont marché sur le satellite terrestre. Lundi 21 octobre, la Nasa a clairement laissé entendre qu'elle ferait appel à tous ses partenaires lors de ses prochaines missions, dont l'ESA.

Un espoir pour Thomas Pesquet ?

L'ESA contribue d'ores et déjà au retour des Américains sur la Lune au travers d'une contribution technique. L'Europe produit en effet le module de service qui fournira électricité, oxygène et eau au vaisseau Orion, qui mènera les astronautes sur la Lune à partir de 2024. Mais depuis ce début de semaine, il apparaît qu'un des spationautes de la dernière promotion de l'ESA, dont Thomas Pesquet fait partie, pourrait bien fouler le sol lunaire d'ici une dizaine d'années.

Le JT
Les autres sujets du JT
Pour l\'heure, seuls les Américains ont foulé le sol du satellite de la Terre. Mais l\'Europe affiche ses ambitions et aimerait bien envoyer des hommes sur la Lune à l\'horizon 2030.
Pour l'heure, seuls les Américains ont foulé le sol du satellite de la Terre. Mais l'Europe affiche ses ambitions et aimerait bien envoyer des hommes sur la Lune à l'horizon 2030. (FRANCE 2)