Cet article date de plus de quatre ans.

Difficultés à marcher, sommeil perturbé : très affaibli, Thomas Pesquet va devoir se réhabituer à la vie sur Terre

De retour sur Terre, Thomas Pesquet aura besoin de rééducation pour se remettre de son séjour dans l'espace et se réadapter à la gravité terrestre, annonce l'ex-astronaute, Franck De Winne.

Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Thomas Pesquet à l'aéroport militaire de Cologne, le 3 juin 2017. (ROBERTO PFEIL / AFP)

Thomas Pesquet est arrivé, samedi 3 juin, à 3h15, à l'aéroport militaire de Cologne (Allemagne), après un vol de 6 heures depuis le Kazakhstan, où avait atterri sa capsule vendredi, a constaté Sophie Becherel, envoyée spéciale de franceinfo. Le spationaute a dû patienter une heure dans l'avion, parce l'aéroport est en travaux et que le remorqueur qui devait conduire son avion au parking est tombé en panne.

"C'est un peu comme le mal de mer"

À son arrivée à Cologne, où il a rejoint le centre européen des astronautes, Thomas Pesquet semblait très affaibli. Il n'a fait aucune déclaration. Il est descendu de l'avion soutenu par deux médecins avant de s'engouffrer dans une voiture. "Il n'y a aucune inquiétude à avoir, assure Franck De Winne, ancien astronaute belge. Ça n'a rien à avoir avec la santé propre de l'astronauteC'est un peu comme le mal de mer."

C'est juste physiologique, ça peut durer quelques jours. Il faut apprendre de nouveau à marcher comme un petit enfant, mettre chaque pied assez loin l'un de l'autre, tout doucement

Franck De Winne

à franceinfo

Thomas Pesquet, a subi à son arrivée quelques examens médicaux (examens de sang, d'urines), avant un petit-déjeuner à 5h30 samedi. Il va passer 27 jours au "Envihab" le centre médical du centre européen des astronautes où il va préparer sa rééducation. Il aura droit à des massages et de séances de natation pour faciliter la récupération physique qui se fera sous surveillance étroite. Le vélo et la conduite resteront interdits pendant un mois, le temps de retrouver complètement l'équilibre.

Un sommeil perturbé

Parmi les autres effets attendus, Thomas Pesquet peut avoir un sommeil perturbé : le contact avec les draps et le matelas peut parfois être mal supporté par la peau, après un aussi long séjour dans l'espace. Mais il aura droit à la présence de sa compagne, pendant une semaine. Ses parents arriveront la semaine prochaine.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Thomas Pesquet

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.