Cinéma : Thomas Pesquet, des étoiles plein les yeux

Thomas Pesquet porte le documentaire « 16 levers de soleil ». L’astronaute français est devenu cameraman durant les 200 jours de son voyage dans l’espace.

France 2

Thomas Pesquet est une star. Le spationaute est toujours aussi populaire un an après son retour sur terre. De cette mission, le Français a rapporté un film tourné en haute définition. Son titre : 16 levers de soleil, parce que dans l’espace, le soleil se lève 16 fois par jour. Images intimes de la vie quotidienne. Les expériences scientifiques durent 6 mois. Depuis 400 kilomètres d’altitude, il a été le grand témoin de cette terre si belle mais menacée.

"C’est extraordinaire, c’est magnifique"

"Au début, on se dit : ‘c’est magnifique, c’est fantastique.’ Il y a beaucoup d’euphorie dans le début de la mission et puis l’œil s’habitue un petit peu. Là, on commence vraiment à avoir un regard plus averti et on commence à voir les choses qui vont moins bien", explique Thomas Pesquet. C’est avant tout la beauté des images et de la musique qui ont séduit le public de cette avant-première au Grand Rex, à Paris. "C’est extraordinaire, c’est magnifique", s’enthousiasme une spectatrice. 16 levers de soleil sort mercredi 3 octobre dans les salles de cinéma.

Le JT
Les autres sujets du JT
ESA astronaut Thomas Pesquet in the airlock during his first spacewalk, on Friday 13 January 2017. Together with NASA astronaut Shane Kimbrough, he spent five hours and 58 minutes outside the Space Station to complete a battery upgrade to the outpost’s power system.
ESA astronaut Thomas Pesquet in the airlock during his first spacewalk, on Friday 13 January 2017. Together with NASA astronaut Shane Kimbrough, he spent five hours and 58 minutes outside the Space Station to complete a battery upgrade to the outpost’s power system. (ESA/NASA)