Cet article date de plus de quatre ans.

Perte temporaire de contact avec le lanceur Ariane et ses deux satellites : "C'est un coup pour l'image d'Ariane Espace"

La perte temporaire de contact avec le lanceur Ariane et ses deux satellites embarqués est "un événement assez rare", a souligné vendredi sur franceinfo le journaliste spécialisé Frédéric Castel, mais qui porte "un coup" à l'image d'Ariane Espace.

Article rédigé par
Radio France
Publié
Temps de lecture : 2 min.
 (JM GUILLON / ESA-CNES-ARIANESPACE)

Deux satellites de télécommunications embarqués à bord du lanceur européen Ariane 5 ont été mis en orbite au mauvais endroit après un lancement depuis la base de Kourou (Guyane) dans la nuit de jeudi 25 janvier à vendredi 26 janvier. Les satellites ont disparu des écrans pendant neuf minutes avant que le contact soit rétabli. Ils sont en bon état. "C'est une très mauvaise surprise pour Ariane", a expliqué Frédéric Castel sur franceinfo, journaliste spécialisé en astronautique invité de franceinfo.

franceinfo : Est-ce que c’est un événement rare ?

Frédéric Castel : C’est un événement assez rare puisque le lanceur européen a une excellente fiabilité. Il est le leader mondial des lancements commerciaux. Il y avait jusqu’à ce jour 82 tirs réussis d’Ariane 5 depuis 2002. Et là, effectivement, les responsables et les propriétaires des satellites ont certainement eu des sueurs froides après le lancement.

Est-ce qu’on sait ce qui s’est passé ?

Nous n’en avons pas la moindre idée pour l’instant. Le lancement s’est très bien passé à l’heure prévue. Et puis, au bout de neuf minutes, la télémétrie a disparu, c’est-à-dire la perte de toutes les données envoyées automatiquement par le lanceur et ensuite par les satellites. La télémétrie indique la vitesse, l’altitude et toutes les données qui permettent la localisation. Il y a donc eu énormément d’inquiétude. Avec des fusées qui atteignent 28 000 km/h, on peut très vite perdre un lanceur. Ce sont des centaines de millions d’euros qui sont en jeu.

Il va falloir comprendre ce qui s'est produit...

Bien entendu, il y a certainement une enquête majeure qui va commencer. Ariane Espace a une très bonne image de fiabilité. Il y a des enjeux énormes. Sept lancements sont prévus cette année. L’an prochain, il y a un lancement de la NASA avec un télescope extraordinaire de 10 milliards de dollars. Tout le monde fait très attention aux performances. L’enquête doit être transparente pour les clients qui suivent. C’est donc un dossier très chaud.

C’est un coup dur pour Ariane Espace?

Bien sûr, c’est une très mauvaise surprise pour Ariane Espace. D’ailleurs le PDG d’Ariane Espace s’est excusé auprès de ses clients quasiment en temps réel, dès qu’on a su qu’il y avait un problème majeur. C’est un coup pour son image. Si l’enquête est transparente et si la correction est faite rapidement, alors peut-être que le calendrier des sept lancements sera bien tenu. Dans le monde des lanceurs il n’y a pas de routine. Toutes les compagnies au monde ont eu des échecs. Le plus important c’est de bien corriger ce qu'il s’est passé.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Espace

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.